Commerçants

Une affiche, une visite!

Afin de remercier les commerçants pour leur grande générosité qui aideront le Al’S Blues Band dans leurs démarches publicitaires, les frères Blues™ leur rendront une visite en personne afin de leur remettre l’affiche.

Les intéressés doivent s’adresser à: infos@missionbluesbrothers.com



« Un jour on lui trouvera bien un défaut! »



– La production





Joé Greenwood dans le rôle de Dan Aykroyd




Né en 1979, sous une bonne étoile, de parents passionnés du Blues mais surtout de musique. Très jeune, le bois l’attire. Comme quoi le nom donne la raison. Dommage que Diane et Michel Boisvert se soient arrêtés à deux exemplaires, car le talent dans cette famille semble venir du paranormal.

Inévitablement, le sang dans ses veines coulait comme pluie sur le dos d’un canard. Ce n’est qu’à 16 ans, lors d’un spectacle de Steve Hill, qu’il reçoit la piqûre du blues et une forte réaction qui n’est jamais disparue. La guitare est pour lui ce que le soleil est aux rayons.

De 2004 à 2012, il transmet son savoir à la guitare et en musique pour des jeunes et moins jeunes à L’école de musique de Racine. Le meilleur endroit pour bûcher!

On le courtise de partout. En 2006 il remporte le 1er prix du concours Festi-Rock de Richmond avec le groupe Les Enfants de Cabot, un groupe avec qui il a partagé ses talents de coréalisateur d’album, de création et d’arrangement de chansons.

Novembre 2007, sa vie se bouscule, le destin frappe, et personne jusqu’à ce jour ne connait la vérité sur ce mystère. Semblerait-il, selon les rumeurs que son union avec la magnifique Agathe Aylwin est douteuse, les parents se connaissaient déjà avant leurs naissances.

Le vent dans les voiles où l’amour donne des ailes, il entreprend de fonder le Band Greenwood avec son frère de sang, le Kim de la famille Boisvert. Leurs prouesses les amènent à jouer au Festival de Jazz de Montréal, Festival de Blues de Tremblant ainsi que plusieurs autres festivals du Québec. Ils font d’ailleurs des premières parties de spectacles pour Xavier Caféïne, Layla Zoe, Mes Aïeux, Éric Lapointe, Jonathan Painchaud et Steve Hill.

Le crâne rempli comme une bouteille de vodka, mais les idées claires comme du crystal, ils s’offrent le plaisir de jouer avec Kim Richardson, Jim Zeller et Pat The White.

C’est en 2010 qu’il décide avec son frère Kim de sortir la hache et se « gosser » un premier album «Green Money» avec Luc Jr Bélisle (batterie) et Sébastien Hénault-Blanchard (basse). Puis, avec les brindilles sortira un EP « Cycles » en 2012.

Coup d’éclat en 2011, Greenwood remporte «Révélation de l’année» au « Gala Lys Blues ».

Entre temps, il partira en tournée faire flotter ses molécules pour le spectacle intitulé « J’ai soif » avec Raôul Duguay et en 2013 il sera guitariste pour la tournée « Dans les souliers d’Elvis ».

En 2013, ils se mettront la tête sur le bûcher avec une nomination pour l’album de l’année au « Gala Lys Blues » pour Greenwood.

Encore trop jeune pour ce long parcours, mais pas encore trop vieux à 34 ans pour se mettre dans la peau d’Elwood Blues. Il n’a pas juste envie d’être, il est, il sera et brûlera de tout son lui-même!

Suivez Jake & Elwood

Nous serons chez Champlain Dodge (3350 Wellington, Verdun) avec notre Bluesmobile ce samedi 17 octobre de 11h à 16h. Venez nous rencontrer!!

Il y a 2 ans De Jake & Elwood (TM)'s Twitter via Twitter for iPhone

Calendrier

Aucune date pour le moment. Nous vous annoncerons nos prochains spectacles bientôt!

Vox Pop

Venez nous rejoindre sur Facebook!